Portrait : Félix Garcia & sa forêt comestible

Untitled

 

Félix Garcia, jeune de 24 ans, issu de Saint-Maixent L’École, a de belles idées pour changer le monde à sa manière. Il crée son propre univers qui se suffit à lui-même et qui contribue à rendre cette planète plus belle. En effet, il a pour projet de faire pousser tout ce qu’il faut pour vivre. Mais c’est aux jeunes pousses de se débrouiller, Félix ne fera que les planter. On appelle cela, une forêt comestible.

Tout commence lors d’un voyage, lorsque Félix part à la découverte du monde, de la réalité. À cette époque, une certaine colère l’habite et son seul désir est de créer un jeu d’aventure, une planète virtuelle. Néanmoins lorsqu’il se retrouve confronté à des pêcheurs sur l’île de Madagascar, des gens généreux en Colombie, des sourires au Costa Rica et des paysages merveilleux aux Etats-Unis, Félix change d’avis. Il veut désormais retranscrire toutes ces énergies, bien réelles, dans un univers, tout aussi réel. Il veut s’atteler à vivre «dignement, donc librement».

«J’avais ma liberté et je ne savais pas quoi en faire.»

Il s’agit pour Félix de retourner aux sources, de retrouver un mode de vie sain. Il trouve un point d’ancrage et un sens dans l’agriculture, qu’il décide donc d’étudier. Il faut tout réapprendre, tout comprendre, ingurgiter des connaissances et «penser». En parallèle à ses lectures et ses expérimentations sur le terrain, Félix mûrit un projet :

Vivre dans une forêt comestible

Cela requiert des connaissances mais aussi une sécurité quant à l’assurance de répondre à ses besoins, et ceux de sa famille. Félix souhaite «répondre aux enjeux de base de la vie».

Il s’agit donc de créer un espace où se loger, produire, se ressourcer. Autrement dit, le terrain de 4 hectares et demi, dont il est propriétaire, fera office de maison, de supermarché et de retraite spirituelle.

Comment ?

Ce porteur de projet compte semer de nombreuses graines et les laisser s’épanouir naturellement. Félix laisse pleine parole à la nature. Il s’agit d’une culture auto-gérée, où l’homme n’intervient que très peu. Ceci étant dit, Félix confie qu’il aura certainement besoin de plusieurs petites mains, lorsque les nombreuses semences se seront épanouies.

C’est là que le système devient alternatif. Cette belle étendue de production permettra d’offrir des emplois dans un esprit éthique et, bien sûr, solidaire. La production ne sera vendue qu’en cas de surplus, et «espérons qu’il y en ait, c’est l’objectif». Mais, attention, c’est un commerce de proximité qui prône avant tout les circuits courts. Du producteur au consommateur.

Les futurs employés seront inclus dans une démarche globale : apprendre, comprendre, produire puis consommer. Ainsi, Félix contribue à l’autonomie de ces personnes, comme il le dit très bien «la population qui a la connaissance, n’est alors soumise à aucune forme d’autorité et, est donc autonome». L’objectif est de supprimer toute forme de médiation, de retrouver tous les aspects intuitifs et concrets des actions les plus simples.


Transmettre

Il apparaît très vite une idée importante dans le projet de Félix : La transmission. Le jeune homme souhaite partager aussi bien sa production, que ses connaissances. En faisant «vivre la culture», en contribuant à propager ces méthodes indépendantes et autonomes.

«Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.» Félix dixit Lao Tseu

Félix explique finalement qu’il veut être capable de faire les deux : Nourrir celui qui a faim et pouvoir lui transmettre les moyens de se nourrir. Il s’agit d’être capable d’aider d’abord sa famille, pour mieux sauver le monde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s